Le Bananier trouve des conditions optimales de croissance sous les climats humides et chauds avec une température moyenne de 25 à 28 °C et une pluviométrie bien répartie de l’ordre de 1500 à 2000 mm/an.

Le Bananier réclame des sols légèrement acides ( pH 6 ), riches en matière organique , avec des réserves importantes en azote et en potasse.

Un haut niveau de matière organique dans le sol maintient une bonne structure du sol et augmente l’efficacité des apports de fertilisants.

Par ailleurs, il est nécessaire d’apporter de grandes quantités d’azote -en particulier pendant les premiers mois- car la croissance du bananier est un processus continu .

La procédure normale consiste à replanter après 3 années d’exploitation , mais dans certains cas, l’exploitation de certaines bananeraies est est interrompue après une seule année de production.

L’enrichissement du sol en matière organique peut se faire avec des matières végétales plus ou moins décomposées, fumier, amendements ...mais elles ont l’inconvénient de fixer certains produits de désinfection des sols.

La décomposition de la matière végétale ( celulolyse, lignolyse, protéolyse ) est le résultat de processus essentiellement biologiques à la différence de la formation d’humus qui résultent pour une part de processus physico-chimiques ( oxydation, polymérisation, fixation de radicaux aminés...) et pour l’autre part de processus biologiques

Les acides aminés favorisent l’activité microbienne et la prolifération de la microflore ; la microflore ainsi activée participe au processus d’humification en augmentant la fraction active de la matière organique et en contribuant à la mobilisation de sa fraction minérale.


Conseil

Nous vous recommandons l'utilisation de notre fertilisant pour un SOL RICHE à la plantation.



PayPal