ACIDE 

Composé chimique contenant de l'Hydrogène , dont la solution dans l'eau fournit des Protons H+ et qui agit sur les bases et sur de nombreux métaux en formant des sels par substitution du métal à l'Hydrogène entrant dans sa composition.


ACIDES AMINES 

Voir les Fiches Fertilisation

 

ACIDE GIBBERELLIQUE

acide stimulant la croissance des méristèmes, induisant l'allongement des tiges pendant la multiplication végétative et activant la croissance des embryons somatiques in vitro. 


ACIDES HUMIQUES 

formés dans le sol par oxydation de la lignine et des polyphénols qui provoquent leur plolymérisation, c'est à dire la formation de liaisons les soudant pour former de grosses molécules d'acides humiques ; sont aussi appelés "humus doux".


ACIDES FULVIQUES 

de "fulvus" signifiant jaune. les acides fulviques sont de même nature que les acides humiques mais sont constitués de molécules plus petites et moins polymérisées; ils sont de couleur brun-rougeâtre et appelés aussi "humus brut". 


ACRE 

unité de surface anglo-saxonne représentant 4046,86 m2


AEROBIE 

qualifie un organisme qui présente un besoin en oxygène pour son métabolisme et sa croissance. 


ANAEROBIE 

qualifie les micro-organismes susceptibles de vivre en absence d'oxygène libre.


ADN 

Acide DésoxyriboNucléique se trouvant dans les chromosomes des cellules; il est porteur de l'information génétique nécessaire aux fonctions de reproduction et dirige la synthèse des proteines.


ARN 

Acide RiboNucléique; constituant cellulaire intervenant dans la synthèse proteique; sa structure est très proche de celle de l' ADN. 


ATP

Adénosyl TriPhosphate; substance jouant un rôle capital dans le métabolisme cellulaire grâce à son potentiel énergétique élevé; c'est la réserve énergétique dans laquelle puise la cellule pour effectuer ses synthèses. 


AUXINES

famille de substances naturelles ou synthétiques à activité hormonale pour les végétaux, responsables du phototropisme des plantes, c'est à dire de leur orientation préférentielle vers une source de lumière


BACTERIE 

Microorganisme cellulaire de forme shérique (cocci), allongée(bacilles) ou spiralée, ne possédant pas de membrane nucléaire et se nourissant de diverses façons. Elles peuvent participer:
- au cycle de l'azote en fixant l'azote de l'air et en transformant l'azote organique
- au cycle du carbone en générant des acides humiques
- au cycle du soufre, à la solubilisation des phosphates
- à la minéralisation des matières organiques certaines bactéries ont une action sur la cellulose(cellvibrio), sur la pectine et l'amidon …..etc


BASE 

substance capable de capter les protons H+ contrairement aux acides qui les cédent; les bases ont la propriété de neutraliser les acides.


BIOMASSE 

ensemble de la production microbiologique brute obtenue par fermentation; elle peut être constituée de levures, bactéries, moisissures ou algues.


BIOSTIMULANT 

facteur activateur des réactions biologiques


BORE 

oligo-élément indispensable à la formation des sucres et à l'équilibre en Calcium; constituant des membranes cellulaires et facteur de fécondation très important.


CALCIUM 

élément majeur présent dans le suc cellulaire végétal, indispensable au developpement de la plante, à la germination et à la maturation de la graine; il assure une meilleure résistance des tissus végétaux


CATALYSEUR 

substance chimique ou naturelle accélérant fortement une réaction par sa présence; les enzymes sont des catalyseurs des réactions métaboliques.


CATION 

ion chargé positivement tel que le potassium K+ et tous les ions métalliques.


C.E.C 

capacité d'échange cationique: traduit le pouvoir de fixation du sol vis à vis des éléments nutritifs. varie, selon les sols de 2 à 50 en fonction des taux et des types d'argiles et d'humus.


CELLULOSE 

composé issu d'une polymérisation de glucose; dans les tissus végétaux, est souvent associée à de l'hemicellulose, de la lignine et des pectines; les fibres de coton sont constituées pour 90% de cellulose, le bois des conifères pour 60%, la paille pour 30%; la cellulose est dégradée ( cellulolyse) par des champignons (trichoderma) et des bactéries (cellvibrio) en humus et en matières azotées.


COMPLEXES HUMIQUES

l'humus stabilise la structure car il cimente avec de l'argile les agrégats terreux qui résistent à la dégradation du sol par l'eau. En retour, l'argile favorise l'humification de la matière organique et ralentit la destruction de celle-ci


DURETE 

exprime la teneur d' une eau en sels divalents ( Ca, Mg ); elle se mesure en degrés hydrotimétriques ; le degré français correspond à l'équivalent de 10 mg de carbonate de Ca par litre; une eau très douce contient moins de 5° de dureté, et une eau est très dure si elle contient plus de 15° de dureté


ENZYME 

catalyseur organique réglant les réactions chimiques de la cellule et permettant la réalisation et l'activation des réactions biochimiques du métabolisme


EQUIVALENT GRAMME

c'est le quotient de la masse atomique ou de la masse molaire d'un élément ou d'un radical par sa valence. Le milli-équivalent (mé) est la millième partie de l'équivalent gramme. Dans les solutions nutritives, on exprime la concentration en éléments :

- soit en équivalents grammes par m3 de solution (é/m3) ou en milliéquivalents par litre ( mé/l)

- soit en grammes par m3 (g/m3) ou en milligrammes par litre (mg/l).


EVAPO-TRANSPIRATION

E.T.P. (évapotranspiration potentielle) exprimée en mm d'eau par jour, semaine, décade ou mois : c'est une donnée méteorologique; elle englobe la perte en eau due au climat, les pertes provenant de l'évaporation du sol et de la transpiration des plantes (1 l/m2 = 10 m3/ha).


FER 

oligo-élément necessaire à la synthèse de la chlorophylle.


GIBBERELLINE 

famille de substances naturelles isolées initialement d'un champignon ( Gibberella) favorisant la croissance des plantes et se comportant comme des hormones végétales. l'acide gibberellique ou gibberelline A3 est utilisé dans la culture in vitro; la gibberelline entraine un allongement des pommes rouges alors que la cytokinine assure un developpement des lobes carpellaires.


HANEGADA 

unité de surface espagnole (région de Valencia) qui vaut 1/12 d'hectare, soit 833,33 m2


IN VITRO

se dit de toute réaction physiologique qui se fait en dehors de l'organisme


IONS 

atomes ou groupe d'atomes ayant gagné ou perdu par electrolyse ou sous l'action de rayonnements un ou plusieurs électrons; l'équilibre ionique détermine le rapport anions ( - ) et cations ( + ).


LEONARDITE 

shisteuse , riche en acides humiques et fulviques ; ces argiles proviennent d'une dégradation chimique et biologique des résidus de plantes et d'animaux ainsi que des activités synthétiques des microorganismes.


LIGNINE 

substance organique imprégnant les parois cellulaires de certains tissus végétaux (en particulier du bois) les rendant imperméables et inextensibles; elle est une source d'humus.


MAGNESIUM 

elément majeur dont le rôle est fondamental dans le developpement des végétaux


MANGANESE 

favorise la photosynthèse et prend part à la formation des proteines.


MASSE ATOMIQUE ou MOLAIRE

c'est la masse de 6,02x1023 atomes ou molécules. On l'exprime en grammes.


MATIERE ORGANIQUE

substances hydrocarbonées (composées d'hydrogène, carbone et oxygène) constituées de sucres solubles, d'amidon, de cellulose et de lignine; elles proviennent principalement des débris végétaux, des déjections et des cadavres d'animaux.


MERISTEME 

tissu végétal formé de cellules indifférenciées et situé dans les régions de croissance de la plante, siège de divisions cellulaires rapides et nombreuses; la culture de méristèmes faite à partir d'un méristème apical de 0,2 à 0,4 mm est une technique de multiplication végétative in vitro.


METABOLISME 

processus par lequel une cellule vivante utilise de la matière nutritive pour la transformer en matière vivante ou fragmenter des substances présentes dans la cellule en constituants plus simples.


METAL 

corps simple doué d'un éclat particulier appelé éclat métallique, conduisant bien , en général, la chaleur et l'électricité; un métal est capable de donner au moins un oxyde basique en se combinant avec de l'oxygène.


METAUX LOURDS

Les principaux métaux lourds s'accumulant dans le sol sont le Brome, le Cadmium, le Chrome, le Mercure, le Nickel et le plomb. On les trouve en particulier dans les boues industrielles, les boues urbaines et les gadoues. La consommation par l'homme ou les animaux de végétaux ayant accumulé des métaux lourds est dangereuse. La phytotoxicité se fait par contact direct sur les racines ou même par absorption. En cas de présence de métaux lourds dans le sol, éviter la culture de la tomate et de la laitue.


METALLOIDE 

corps simple qui, en se combinant avec de l'oxygène, forme en général des oxydes anhydriques ou acides.


MILLIEQUIVALENT 

voir équivalent gramme


MINERALISATION 

action de transformer la matière organique en matière minérale.


MOLYBDENE 

intervient dans la nutrition azotée où il joue un rôle essentiel chez les légumineuses en fixant l'azote atmosphérique; le molybdène est indispensable au melon ( en pulvérisation foliaire à 30g/hectare); il est le seul oligo-élément à être bloqué en sol acide; en son absence, la réduction des nitrates se fait mal et il y a diminution de la teneur en aides aminés.


NITRATES 

sels très solubles de l'acide nitrique (nitrate de potassium, de magnésium, de calcium, d'ammonium) ; la plante les assimile facilement.

L'excès d'azote par temps couvert et froid entraine une accumulation des nitrates dans la plante (en France, les valeurs limites sont de 4000 ppm de NO3- pour la salade, 300 ppm sur la carotte et de 50 ppm pour les aliments bébé).

- La teneur des plantes en nitrates diminue avec la luminosité (moins le soir)

- Les jeunes plantes contiennent plus de nitrates que les plantes adultes.

Ils ne sont pas retenus par le pouvoir absorbant du sol : les excès d'eau d'irrigation conduisent à un lessivage des nitrates qui peuvent polluer les nappes phréatiques


NITRIFICATION 

transformation de l'ammoniaque en nitrate par les microorganismes du sol; elle se fait en 2 étapes qui ont lieu dans les couches supérieures du sol :

- la nitrosation , sous l'action de bactéries nitreuses aérobies, Nitrosomonas

- la nitration par les bactéries nitrifiantes aérobies Nitrobacter.


NITROGENASE 

enzyme convertissant l'azote atmosphérique en ammoniac , 1ère étape de la synthèse protidique dans le règne végétal; elle est élaborée par les Rhizobium lorsqu'ils se développent en symbiose dans les nodosités de l'appareil radiculaire des légumineuses.


NUTRIMENT 

élément nutritif ; substance alimentaire pouvant être assimilée directement et entièrement sans avoir besoin de subir des transformations digestives.


ORGANIQUE 

adjectif utilisé pour décrire une substance contenant du carbone.


PECTINE 

substance organique contenue dans les membranes cellulaires des végétaux


PEPTIDE 

molécule constituée d'acides aminés.


pH 

abréviation de potentiel Hydrogène; il représente l'acidité ou la basicité d'une solution et il est défini à partir de la dissociation de l'eau en ions H+ et OH- où le produit des concentrations (H+) et (OH-) est constant et vaut 10-14; en chimie, le pH s'exprime selon pH=log(H+).


POLYMERISATION 

réaction qui, à partir de molécules de faible masse moléculaire (monomères), forme des composés de masse moléculaire élevée par association de monomères.


POLYPEPTIDE 

molécule formée par la combinaison en chaine d'un nombre important de moléculmes d'acides aminés.


PPM 

partie pour million : expression courante pour désigner une concentration de 10-6 mg par kg ou gramme par tonne ou ml par m3.


PROTEINE PRION

proteine anormale (appelée PrP, Proteine du Prion , PRION étant la contraction de "Proteinaceous infectious particle"), qui est résistante aux procédés de dégradation des proteines, et qui est l'agent responsable de la transmission de l' E.S.B. ( Encephalopathie Spongiforme Bovine ) appelée couramment "maladie de la vache folle" ; cette proteine prion pourrait se retrouver dans des engrais organiques d'origine animale ou dans des acides aminés produits par hydrolyse de carcasses animales ; le PROTAMINAL , produit par la fermentation enzymatique de matières végétales en est exempt.


PROTEINE ou PROTIDE

chaines constituées d'acides aminés liés par des liaisons peptidiques et plaçés dans des séquences parfaitement définies;leur poids moléculaire va de 10 000 à plus d'un million de grammes par mole; la décomposition des proteines (protéolyse), consiste en une dépolymérisation et fournit des polypeptides qui seront dégradés en peptides , puis en acides aminés.


RAPPORT C / N

rapport Carbone sur azote: ce rapport est très élevé pour la matière végétale fraiche( C/N supérieur à 100 pour une paille, et diminue tout au long de sa décomposition et se stabilise autour de 10 pour l'humus ; la valeur de ce rapport permet de juger du degré d'évolution de la matière organique et de son aptitude à se minéraliser :

- lorsque C/N est < 15, il y a production d'azote

- lorsque 15< C/N < 30, le besoin en azote est couvert

- lorsque C/N est > 30, il y a consommation d'azote prélevé sur les réserves du sol.


SEL 

composé formé par le remplacement de l'hydrogène d'un acide par un métal; union d'un acide et d'une base en proportions convenables.


SODIUM 

élément dont l'action est défavorable sur la structure du sol; n'est pas indispensable, mais la matière sèche des végétaux en contient; la betterave à sucre réagit positivement à l'apport de sodium.


SOLUTION NUTRITIVE

voir Fiches Fertilisation.


SOUFRE 

composant le plus important des crucifères; il est indispensable à la croissance et à la formation des graines


SUBSTANCE DE CROISSANCE VEGETALE

molécule organique appelée aussi hormone végétale ou phytohormone, agissant à des doses infimes sur les processus de division et d'élongation des cellules végétales.


SYNERGIE 

amélioration de l'efficacité d'un produit par son association avec un autre produit ; l'efficacité de l'ensemble est supérieure à la somme des efficacités respectives des 2 produits.


TAMPON 

solution contenant généralement un acide et sa base conjuguée , capable de s'opposer aux brusques variations de pH : c'est l'effet tampon.


TENSIO-ACTIF

qualifie un produit qui abaisse la tension superficielle de l'eau ou du milieu dans lequel il est dissous; les détergents sont des agents tensio-actifs.


UREASE 

enzyme hydrolysant l'urée en NH3 et CO2.


VITAMINES 

substances organiques indispensables en infime quantité à la croissance et au bon fonctionnement des végétaux; l'espèce humaine, contrairement aux végétaux, ne synthètise aucun des facteurs vitaminiques et donc donc obligatoirement les ingérer.


ZINC 

oligo-élément indispensable à tous les végétaux; assure la régularisation des équilibres nutritifs et permet l'utilisation normale des auxines produites par les végétaux.



PayPal